Windows® et sa version OEM

Logiciels OEM: Le système d’exploitation du consommateur

Une petite démonstration des pièges des logiciels OEM (notamment ceux des OS Microsoft) pour les non adeptes des logiciels libres.
Version du 05 Mai 2008.

Qu’est ce qu’un logiciel OEM ?

Un logiciel OEM (Original Equipment Manufacturer) est un logiciel faisant partie d’une tout intégré par un constructeur tiers.
A l’origine ce terme désignait des pièces de matériel, mais s’applique désormais aussi aux logiciels.

Ces logiciels dans leur version OEM diffèrent dans leur présentation et parfois dans leur contenu par rapport à la version vendue au détail.

Qui fournit les logiciels OEM ?

Les constructeurs et intégrateurs de matériel informatique lors de la fourniture de systèmes, voire de simple composants ou périphériques.

Quels sont les avantages d’un logiciel OEM ?

Les logiciels OEM sont destinés à fournir à l’utilisateur des logiciels jugés essentiels au fonctionnement par le constructeur du matériel. Par des prix de volume négociés, le prix est inférieur à la version au détail. Ce logiciel peut (ou non) être déjà installé sur le matériel lors de la livraison.

Qu’est-ce qui pose problème alors ?

De nombreux abus sont apparus suite à l’absence de régulation de ces pratiques.

Abus N°1: Comment vendre de l’inutile

Sollicités par les éditeurs de logiciels, les constructeurs passent des accords d’intégration de logiciels dont la nature n’est pas toujours justifiée. On trouvera ainsi des jeux, des suites bureautique, encyclopédies, … ceci en passant par l’inévitable système d’exploitation. Pas convaincu concernant d’éventuelles réclamations sur ce dernier ? Voyez donc les points suivants.

Abus N°2 à 7: Des apparats pas si appétissants

Les logiciels OEM sont généralement des versions bridées. Parmi les limitations constatées, on trouvera:

  • des manques de fonctionalités,
Les logiciels OEM sont rarement équivalents à leur version normale (dite version boite). Les fonctionalités minimales sont fournies, pour l’intégralité du produit il faudra racheter une version normale de l’éditeur.
  • la non portabilité du logiciel,
Par le biais de la technique ou du contrat d’utilisation, le logiciel est généralement rendu impossible à tranférer sur une future machine ou toute autre machine dont vous auriez l’utilisation. Le logiciel est donc lié au matériel. Vous décidez de changer de matériel ? Et bien vous devrez repasser à la caisse aussi pour les logiciels !
  • l’absence de documentation,
Ces logiciels sont rarement documentés. Pour obtenir un manuel, il vous faudra soit le commander (repasser à la caisse), le télécharger ou l’imprimer. Envisagez donc les derniers cas quand c’est il s’agit justement de se documenter sur le système d’exploitation défaillant de l’ordinateur…
  • l’impossibilité de mise à jour,
Les versions OEM des logiciels ne sont généralement pas éligibles pour bénéficier des mises à jour gratuites ou payantes des logiciels. Si vous avez besoin d’une mise à jour majeure, voire d’une simple mise à jour et ne désirez donc payer qu’une version de mise à jour vous aurez à nouveau la surprise de devoir repasser à la caisse pour l’achat d’une version complète.
  • l’absence de supports d’installation,
Les logiciels pré-installés par le constructeurs sont maintenant fournis dans la majorité des cas sans support d’installation. Soit une copie numérique vous est fournie sur le matériel (copie qu’il vous faudra dupliquer de manière pérenne à vos frais), soit il vous faudra commander les supports. Si vous avez un problème avec le système d’exploitation et ne pouvez pas accéder à la copie fournie, c’est à nouveau l’option commande chez l’éditeur ou le fournisseur qu’il vous faudra adopter.
Notez par ailleurs que si vous devez procéder à une copie sans pour autant possèder l’original, la copie privée ne s’applique pas et vous pourriez bien être dans l’illégalité.
  • et l’absence total de support technique.
Quitte à ne vous fournir ni manuels, ni évolutivité vers des mises à jours majeures et aucun support de réinstallation à la livraison, autant ne pas vous fournir de support technique du tout ! C’est ce que font maintenant les constructeurs informatiques. Si votre problème est dans le domaine logiciel, ce n’est pas la peine de compter sur eux. Les problèmes d’utilisation ne sont pas pris en compte par le constructeur, il vous faudra vous débrouiller par vous même (et passer un ami ou à la caisse). Si votre machine tombe en panne à cause d’un problème logiciel, n’attendez pas non plus que votre garantie vous couvre, le constructeur ne vous proposera que de passer à la caisse pour résoudre votre problème.
Pas convaincu ? C’est pourtant clair dans vos contrats de garantie. Prenons par exemple DELL :
« 8.5 La garantie Dell ne couvre pas les dommages dus à une cause externe telle que : (…) le transfert de données ou Logiciels et virus. »
On vous a vendu un logiciel défectueux qui vous fait perdre vos données et vulnérable aux virus ? Dommage la caisse c’est par là en cas de problème et aussi pour les éviter (antivirus, si on ne vous l’a pas déjà vendu).
Microsoft vous dit aussi clairement d’aller voir ailleurs pour le support (Extrait de: http://support.microsoft.com/gp/oemsupport) « Si votre logiciel ou votre matériel Microsoft était préinstallé, vendu avec votre ordinateur ou obtenu comme mise à jour auprès de votre constructeur informatique il s’agit alors d’un produit « OEM » (Original Equipment Manufacturer) et il ne bénéficie pas, dans ce cas, de l’Assistance Utilisateur Microsoft« .

Bien sur, dénommés comme leur version régulière dans l’offre commerciale qu’on lui propose, le consommateur n’aura aucun moyen de connaitre ces amputations avant l’achat.

Abus N°8: Des conditions contractuelles liberticides

Meme si les abus dans les conditions contractuelles existent aussi dans les versions boite, on trouvera une innovation en développement chez les constructeurs informatique, c’est à dire la pré-acceptation des conditions en votre nom. Le constructeur conclus des contrats en votre nom sans que vous puissiez en connaitre les termes avant d’etre engagé.

Abus N°9: La vente liée

L’absence de régulation dans ces pratiques à mené les constructeurs à nouer des relations peu avouables telles que les marges arrières. Ils sont donc poussés à imposer ces logiciels, y compris en infraction avec les lois du pays de distribution. Vous ne voulez pas ces logiciels ? On refusera tout simplement de vous vendre le matériel. (Approfondissez ce sujet sur Detaxe.org).

Ou est donc finalement l’intêret pour le consommateur ?

Derrière la première approche du prix, on s’est rendu compte que les lendemains déchantent rapidement.

Prenons par exemple, un sytème d’exploitation Microsoft Windows XP Home:

Version Boite Version OEM Couts cachés OEM
Prix unitaire 149 Euros 90 Euros
Portabilité de la licence (ou mise à jour majeure) Oui Non 149 Euros (rachat de licence)
Manuel Papier Oui Non 20 à 30 euros
Support Technique Oui Non 50 à 70 Euros (par intervention)
129 Euros par an (chez Dell, OnCall)
Supports d’installation Oui Dans certains cas 40 à 50 Euros (par l’éditeur)

Prenons par exemple, un sytème d’exploitation Microsoft Windows XP Vista Basic, tarifs au 17/04/07:

Version Boite Version OEM Couts cachés OEM
Prix unitaire 190 Euros 99 Euros
Portabilité de la licence (ou mise à jour majeure) Oui Non 269 Euros (rachat de licence)
Manuel Papier Oui Non 20 à 30 euros
Support Technique Oui Non 50 à 70 Euros (par intervention)
129 Euros par an (chez Dell, OnCall)
Supports d’installation Oui Dans certains cas 40 à 50 Euros (par l’éditeur)

La facture peut donc s’alourdir très rapidement en cas de problème d’utilisation, technique, ou de changement de matériel. Mais la fête n’est pas finie et je vous invite par ailleurs à voir le point suivant.

L’interet serait-il donc pour le constructeur ?

Pas que pour le constructeur, mais aussi (surtout!) pour l’éditeur. Un petit calcul rapide:
– Un système d’exploitation dure en moyenne 5 ans.

Windows 98 Windows XP Windows Vista
Durée de vie avant successeur 4 ans 1/2 6 ans et 3 mois ?
Durée de vie totale (supportée) 6 ans 9 ans 1/2 ?

– Un ordinateur est changé en moyenne tous les 2 ans.
Il est donc probable que sur une période de 5 ans, vous soyez déjà obligé de racheter 2 fois les logiciels déjà payés. Soit, pour le système d’exploitation XP 270 euros (3×90 Euros) et 297 euros pour Vista basic (3×99 Euros) soit 180 et 150% de ce que vous auriez payé pour ce système en version boîte, et avec tous les problèmes abordés dans les paragraphes précédents.
Si on ajoute à cela le support technique, disons sur 2 ans, on arrive par exemple avec une machine Dell à respectivement 556 Euros et 615 Euros ! On est bien loin du prix boite de 149 et 269 Euros…

Mieux, vous ne pouvez prétendre aux mises à jour majeures. Si vous achetez votre matériel avant une mise à jour majeure, il vous faudra débourser au minimum 149Euros de plus (si le prix n’a pas changé) pour avoir un ordinateur à jour avec l’offre du marché.

L’absence de support technique, de manuel et de supports d’installation de la part de l’éditeur le dégage d’engager des coûts pour la distribution de son produit et augmente de manière presque absolue sa marge !

De plus, si vous décidez de remplacer vos logiciels par des nouvelles versions vous rendrez inutiles les versions OEM précédentes et serez dans l’impossibilité de les revendre… à moins de revendre le système informatique complet: C’est là que sourit le constructeur dans l’optique de votre prochaine commande ! Nouvelle commande qui sera à nouveau assortie de ses logiciels OEM obligatoires (Obligatoires non pas par la loi, mais comme nous vous l’auront démontré, obligatoire dans l’intêret commun du constructeur et de l’éditeur).

Alors, si vous avez le choix: version Boite ou version OEM ?

Suivant votre utilisateur, dans la plupart des cas, vous avez aussi l’alternative Linux. Gratuit ou disponible avec support (Mandriva version payante par exemple) et pas de frais d’antivirus, mise à jour, et logiciels supplémentaires… Mais c’est ici hors sujet, ce document étant destiné aux personnes verrouillées sous un produit.

source : http://fcartegnie.free.fr/articles/Les_pieges_de_l_OEM.html

Trackback URL

, , , , , ,

No Comments on "Windows® et sa version OEM"

Hi Stranger, leave a comment:

ALLOWED XHTML TAGS:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Subscribe to Comments
css.php