Petit jeu : le bon citron

Vous qui achetez des fruits et légumes en grande surface, vous êtes-vous déjà posé la question de ce qu’étaient vraiment ces fruits ?

Sont-ils vivants, morts, est-ce que ce sont encore vraiment des fruits ?

Voici une photo que j’ai prise le 15 août dernier. Ce sont des citrons que j’ai acheté début mai, ils sont donc agés de 3 mois 1/2 au moment de la photo. Un seul de ces citrons a été acheté en grande surface, saurez-vous le retrouver (cliquez sur l’image pour zoomer) ?

Qu’est ce qu’ils peuvent bien mettre dans leurs fruits de merde pour qu’ils résistent à la mort ? Un fruit, ça doit pourrir avec le temps.

Avec autant de produits chimiques, est-ce que l’on peut encore appeler ça un citron ? Faites l’expérience, achetez un fruit bio et un en grande surface. Mettez-les dans un coin, oubliez-les et revenez quelques mois voir leur aspect. Il y a de grandes chances que le fruit de grande surface soit quasi-intact !

Un homme a fait la même expérience avec les frites de Mac Donald’s !!!

Regarder l’expérience Mac Donald’s

Trackback URL

, , ,

3 Comments on "Petit jeu : le bon citron"

  1. choubi
    08/12/2008 at 20:19 Permalink

    Aujourd’hui les gens ne se méfient pas assez de ce qu’ils on dans leurs assiettes et après ils se demandent pourquoi ils sont malades mais qu’en on voit tout ça, ce n’est plus la peine de se poser des questions, la réponse et bien là.

  2. Obibi
    12/12/2008 at 21:25 Permalink

    J’ai fait le même genre d’expérience avec une pomme de grande surface: 4 mois et toujours pas une ride; c’est terrifiant.

  3. Reyes Hogan
    19/01/2013 at 15:47 Permalink

    Nous pouvons commencer par expliquer un peu plus le travail effectue au BC (British Columbia) : la cueillette des fruits. Le « fruit picking » est en général paye a la BIN, c’est a dire paye a la quantité de fruits ramassés. Donc plus l’effort est important plus vous travaillez dur, vous l’aurez compris, plus vous gagnez d’argent. Une BIN est une grosse caisse en bois (plastique pour les raisins) qui doit faire plus d’un m3. C’est dire la quantité de foutus pommes que l’on doit mettre dedans. Le « full picking » ou vous ramassez tous ce qu’il y a dans le pommier : petite, grosse, verte ou rouge (évidement pas de pommes pourries ou mangées par les oiseaux) est paye environ 20-22$ de la BIN. Le « color picking » ou vous ne devez récolter que les pommes dont la surface rouge est supérieur a 50% de la surface totale du fruit est en général mieux paye car il faut choisir le fruit : 25$. Ce qui fait que si vous etes un bon pickeur vous pouvez faire de 4 a 6 BIN par jour voir plus pour les très rapides et expérimentés soit une moyenne de 100 à 150$ par jour par personne. Il y a qq difficultés quand même pour cet exercice. Vous avez sans doute note qu’une pomme qui a pris un coup pourri en qq jours. Ben tout le problème est la. Il faut être rapide pour se faire de l’argent et ultra délicat pour ne pas abîmer les fruits. Autant dire que nous (certaines auraient dit : « normal vous etes des hommes vous pouvez pas faire 2 choses en meme temps), pas vraiment rapide et pas vraiment délicat avions un objectif de 75$ chacun par jour car pas vraiment foutu de faire ça correctement.

Hi Stranger, leave a comment:

ALLOWED XHTML TAGS:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Subscribe to Comments
css.php