9,3% : Un hold-up géant

Depuis le début des années 80, la part des salaires dans le PIB de la France a baissé de 9,3%. Qui sont partis dans la poche du Capital. Ces 9,3% équivalent à plus de 150 milliards d’€ : soit une douzaine de fois le trou de la Sécu ! Un hold-up géant, renouvelé chaque année, au détriment des salariés.
Ce chiffre, 9,3 %, suffit à contester toutes les « réformes » en cours : allongement de la durée de cotisations pour les retraites, salaires qui stagnent depuis vingt ans, mise en place de la franchise médicale… Car toutes ces mesures ont un dénominateur commun : gratter encore quelques avantages aux salariés. Tandis que la question du partage des richesses n’est jamais posée…

La bande dessinée (cliquez pour zoomer) résume bien l’emission et si PIB et capital sont des mots assez flous écoutez la bande audio (surtout à partir de 13:58) :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

[download id= »20″]

[download id= »21″]

L’émission audio et la bande dessinée sont tirées de l’excellent site http://www.la-bas.org

Trackback URL

, , , ,

2 Comments on "9,3% : Un hold-up géant"

  1. hamid
    08/08/2011 at 8:57 Permalink

    La bourse un hold-up géant
    Il faut se débarrasser du capitalisme boursier et les contraintes actionnarial qui pèse sur les entreprises qui les contraint a une rentabilité faramineuse a des efforts de productivité exorbitantes et qui aboutie a des désordres sociaux et la pauvreté des français
    Depuis les années 80, c’est 9,3% de la part salariales qui est prélevé en 30 ans c’est plus 150 milliard d’€ par an soustrait aux entreprise aux profits du capitalisme boursier
    Depuis le début des années 80, la part des salaires dans le PIB de la France a baissé de 9,3%. Qui sont partis dans la poche du Capital. Ces 9,3% équivalent à plus de 150 milliards d’€ : soit une douzaine de fois le trou de la Sécu ! Un hold-up géant, renouvelé chaque année, au détriment des salariés.
    Ce chiffre, 9,3 %, suffit à contester toutes les « réformes » en cours : allongement de la durée de cotisations pour les retraites, salaires qui stagnent depuis vingt ans, mise en place de la franchise médicale… Car toutes ces mesures ont un dénominateur commun : gratter encore quelques avantages aux salariés au profit du capitalisme bousier. Tandis que la question du partage des richesses n’est jamais posée…
    En 2008 ont a prêté aux banque plusieurs centaines de million d’€ sans contreparties d’intérêts et d’aides aux entreprises, elles se sont refait plus vite que prévues et maintenant elles vont tout perdre a quoi sert la bourse?

Trackbacks

  1. Mohammed BENSABER » Hold-up! 09/10/2008 at 10:09

    [...] Plus d’infos ICI et au passage un grand merci à JC [...]

Hi Stranger, leave a comment:

ALLOWED XHTML TAGS:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Subscribe to Comments
css.php